Economie Flash

La FAO renforce les capacités des acteurs de pêche sénégalais

L’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) évalue les performances des pêches au Sénégal. Lors d’un atelier, des acteurs du secteur ont bénéficié d’un renforcement de capacité dans l’application des indicateurs de performances aux pêcheries pilotes sur la base de jugements d’experts, de données et d’informations.  La FPAT (acronyme anglais) est la boîte à outils qui permet d’évaluer « l’écologie, les performances économiques et sociales des pêcheries pilotes en vue d’éclairer les options de gestion ».

Selon Fatou Sock, coordonnatrice régionale du projet Initiatives Pêches Côtières, cet atelier est une opportunité pour les acteurs impliqués dans l’activité de pêche. Les professionnels et techniciens des pêches activement engagés dans l’évaluation et la gestion des pêches et familiarisés avec la pêcherie pilote sont aussi des groupes cibles.

Au Sénégal, le travail de renseignement de l’outil FPAT a été réalisé par une équipe composée de chercheurs et de gestionnaires de pêches en utilisant les données et informations disponibles. La FAO, en collaboration avec l’Université de Washington et Blue Matter Science Ltd, ont mis en œuvre cet outil FPA