A la une Environnement

France : la publicité pour les énergies fossiles interdite

La publicité pour les énergies fossiles n’est plus autorisée en France à partir de ce lundi 22 août. Cette interdiction entre dans le cadre de la loi climat votée en 2021. Elle sera appliquée aux produits pétroliers, aux énergies issues du charbon minier et à l’hydrogène carboné. « S’ils n’ont pas accès à la publicité, les fournisseurs alternatifs de gaz ne peuvent pas se démarquer de l’acteur historique et ce serait considéré comme une barrière à l’entrée », a expliqué Barbara Pompili, la ministre française de la Transition écologique de l’époque.

Cependant, la publicité du gaz est encore autorisée jusqu’au 30 juin 2023. C’est « en conformité avec le droit européen dans la perspective de la fin des TRV gaz, qui intervient en 2023 ».

Cette interdiction est une première étape en attendant début 2023 selon Le Figaro. En 2023, il sera interdit de promettre qu’un produit respecte le principe de « neutralité carbone ». En réalité, cette mention est généralement basée sur le principe de « compensation » ; c’est-à-dire que l’entreprise soutient des technologies dites « d’élimination» du dioxyde de carbone et estime que ces financements compensent les émissions de gaz à effet de serre issues de la production de ses produits.