A la une Société

« L’Etat doit créer les conditions d’un service public de justice de qualité » (Malick Sall)

Présidant la cérémonie officielle d’ouverture de l’assemblée générale ordinaire de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS), à Saly-Portudal (Mbour), le ministre de la Justice Malick Sall a rappelé que « L’Etat a l’obligation de travailler à créer les conditions d’existence d’un service public de justice de qualité ». Selon lui, il incombe à l’Etat de créer les conditions d’existence d’un service public de justice de qualité. Pour y parvenir, ajout-il, « il est nécessaire entre autre mesures de doter nos cours et tribunaux de personnels en nombre suffisant et bien formés ». 

Pour le Garde des Sceaux, « la problématique de la gestion des effectifs du personnel judiciaire notamment des magistrats préoccupe au premier chef le chef de l’Etat, qui a donné des instructions fermes pour que la dynamique de recrutement en cours soit maintenue voire accentuée ». Et Ces efforts devraient à moyen terme permettre au Sénégal de « se rapprocher des standards internationaux en la matière à défaut de les atteindre », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, Malick Sall a estimé que le système judiciaire du Sénégal « doit développer une stratégie devant lui permettre de faire face à l’œuvre de décrédibilisation de certains de ses contempteurs.

« Il me semble que le principal défi auquel notre système judiciaire est présentement confronté, consiste à développer une stratégie permettant de faire face à l’œuvre de décrédibilisation de l’institution judiciaire savamment exécutée par certains de nos concitoyens mus par des desseins inavoués » a-t-il notamment dit.