A la une International

Fonds mondial : Biden accueillera la 7e conférence de reconstitution des ressources le 19 septembre

La Maison-Blanche a annoncé que le président Biden accueillera la septième conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial le 19 septembre 2022 à New York. Les États-Unis sont un contributeur fondateur et le plus grand donateur au Fonds mondial, avec des contributions de près de 20 milliards de dollars depuis 2002.

Fondé en 2002, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (Fonds mondial) est un mécanisme de financement unique qui repose sur un partenariat dynamique entre les gouvernements, le secteur privé et la société civile pour lutter contre le VIH/sida, la tuberculose (TB) et le paludisme, de sorte à contribuer au renforcement des systèmes de santé.

Au cours des 20 dernières années, le Fonds mondial a investi plus de 53 milliards de dollars, sauvé 44 millions de vies et réduit de plus de moitié le taux de mortalité combiné du VIH, de la tuberculose et du paludisme dans les pays à revenu faible et intermédiaire où le Fonds mondial investit, selon une note du Département d’Etat américain.

« Le Fonds mondial a relevé le défi de la pandémie de COVID-19 et a mis en place une réponse rapide et innovante pour atténuer l’impact de la COVID-19 sur les programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme, et pour remédier aux carences en matière de réponse d’urgence des systèmes de santé communautaires. Grâce à son dispositif de riposte au COVID-19 (C19RM), le Fonds mondial est le principal mécanisme d’octroi de subventions aux pays à revenu faible et intermédiaire pour les tests et les traitements COVID-19 (notamment l’oxygène médical et les nouvelles thérapies), les équipements de protection individuelle et d’autres éléments essentiels à la riposte des systèmes de santé à la COVID-19 », a rappelé la même source.

Cette année, la septième conférence pour la reconstitution des ressources du Fonds mondial réunira les gouvernements, la société civile et le secteur privé en vue de la prise de mesures audacieuses dans la lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme. Le dossier d’investissement du Fonds mondial pour la septième reconstitution des ressources appelle à des donations d’au moins 18 milliards de dollars pour aider les pays à revenu faible et intermédiaire à se remettre sur la voie de l’élimination du VIH/sida, de la tuberculose et du paludisme en tant que menaces à la santé publique d’ici 2030, à la suite de l’impact dévastateur de la COVID-19.

Selon la Maison-Blanche, le budget du président Biden pour l’exercice 2023 prévoit une demande de 2 milliards de dollars pour le Fonds mondial destinés à constituer la première partie d’un engagement total de 6 milliards de dollars américains au titre de la septième reconstitution sur trois ans, pour sauver des vies et poursuivre la lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire