A la une International

Macky Sall va continuer de jouer ce rôle de médiation auprès de Macron et Goïta (Aïssata Tall Sall)

Suite à la saisine de la junte malienne au conseil de sécurité de l’ONU sur ce qu’elle considère comme des « violations répétitives et fréquentes de l’espace aérien malien » par des forces françaises, le Sénégal se place comme médiateur entre le président de la transition Assimi Goïta et le président français Emmanuel Macron.

« On souhaite que tout ce qui se passe, dans notre espace, à côté de nous et particulièrement au Mali, se règle par la négociation, l’entente et dans la plus parfaite cordialité », a expliqué la ministre sénégalaise des Affaires étrangères, Aïssata Tall Sall au micro de RFI.

Selon la ministre sénégalaise des Affaires étrangères, le Conseil de sécurité « ne s’est pas encore réuni et n’a pas fixé de date de réunion autour de cette question ». Mais, poursuit-elle, « je suis convaincue que le président Macky Sall va continuer de jouer ce rôle de médiation auprès du colonel Goïta, mais également auprès du président Macron, pour que nous puissions arriver à trouver une solution qui convienne à l’ensemble des parties et que cette affaire ne soit pas exposée au Conseil de sécurité. »