Sport

L’Arabie Saoudite, l’Égypte et la Grèce envisagent une candidature commune pour la coupe du monde 2030

L’Égypte a annoncé ce vendredi 9 septembre la possibilité d’une co-organisation de la coupe du monde 2030 avec l’Arabie Saoudite et la Grèce. « Les trois pays travaillent d’arrache-pied. Le dossier de l’organisation est à l’étude », a révélé le porte-parole égyptien du ministère des Sports et de la Jeunesse, Mohammed Fawzi, à la chaine de télévision DMC.

Pour l’instant aucune candidature officielle pour l’organisation du mondial 2030 n’a été déposée au niveau de la FIFA, mais plusieurs pays se placent déjà  pour abriter ce grand évènement sportif. Il y a la candidature commune de l’Espagne et du Portugal évoquée depuis plusieurs mois déjà, et celle de l’Argentine, le Chili, le Paraguay et l’Uruguay. Le nom des pays organisateurs sera révélé en 2024.

Une chose est sûre, une co-organisation du mondial, qui était jusque-là une exception, tend à être la norme dans les années à venir. La raison est l’augmentation du nombre d’équipes participantes à partir de 2026, qui passe de 32 à 48. D’ailleurs cette coupe du monde sera co-organisée par le Canada, les États-Unis et le Mexique.