Flash Politique

Assemblée nationale : Abdoulaye Daouda Diallo demande la suspension de son mandat de député

À travers une lettre rendue publique lundi 19 septembre et adressée au président de l’Assemblée nationale, Abdoulaye Daouda Diallo demande la « suspension » de son mandat de député.

« Son excellence Monsieur Macky Sall, président de la République du Sénégal m’a fait l’honneur de me nommer Ministre d’Etat, Directeur de Cabinet le 17 septembre 2022, ce qui me place dans une situation d’incompatibilité. En vertu des dispositions de l’article 54 de la constitution, je sollicite la suspension de mon mandat de député pour exercer mes nouvelles fonctions », peut-on ainsi lire.

Abdoulaye Daouda Diallo pourra donc retrouver son mandat de député s’il perd son poste de ministre, lui qui était déjà dans le gouvernement en tant que ministre des Finances et du Budget avant le dernier remaniement. Un choix stratégique à 16 mois des élections présidentielles. Rappelons que sa présence dans l’hémicycle lors de la rentrée parlementaire, lui et d’autres ministres, avait été la source de nombreuses tensions.

Un autre député nouvellement nommé ministre-conseiller lui a emboîté le pas. Il s’agit de Serigne Abdoul Akhad Mbacké, qui a sollicité la suspension de son mandat pour se consacrer à son poste de ministre-conseiller.