International

Burkina Faso : Plus de prise en charge des pauses-déjeuner lors des activités délocalisées

Le Premier ministre, Dr Albert Ouédraogo a décidé dans une circulaire adressée à tout ministre et président d’institution en date du 16 septembre 2022, de mettre fin à la prise en charge des pauses-déjeuner lors des activités délocalisées.

« Ces pauses déjeuner servies aux participants, qui bénéficient déjà d’une indemnité de mission, constituent une double dépense effectuée au détriment du budget de l’État eu égard aux dispositions des articles 2 et 3 du décret n°2012-735/PRES/PMMEF du 21 septembre 2012 portant indemnité de mission à l’intérieur du pays applicables aux agents de l’État », peut-on lire dans la note.

Le premier ministre précise dans cette circulaire que « cette pratique étant contraire aux orientations du Gouvernement relatives à la réduction du train de vie de l’Etat, vous voudrez bien instruire vos différentes structures à y mettre fin et à observer toute bonne pratique entrant dans le cadre de l’utilisation rationnelle des ressources publiques ».

Il argue que « les différents rapports issus des missions de contrôle et l’audit conduites par l’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC) dans les structures publiques relèvement la quasi-permanence des dépenses relatives aux déjeuner servis aux participants lors des activités délocalisées ».