Culture Dernière minute

Alioune Tine condamne la censure de la série “Rebelles”

Le fondateur d’AfriKaJom Center a appelé à ne pas laisser la censure détruire les œuvres culturelles et a prôné la levée de la censure qui frappe “arbitrairement Marodi”. Alioune Tine a apporté son soutien à la maison de production Marodi, dont la nouvelle série « Rebelles » a été censurée par la direction de la cinématographie. 

« Le PR Macky Sall, protecteur des arts et de la culture, prof. Alioune Sow, ministre de la Culture, ne laissez pas la censure détruire les œuvres de l’esprit. Il faut lever la censure qui frappe arbitrairement Marodi. Ce serait absurde de diffuser ailleurs Rebelles », a écrit M. Tine sur Twitter. 

Jeudi, le directeur général de Marodi a fait part de son plan de diffusion si la mise en demeure persiste.. “ Si aujourd’hui, on ne veut pas de cette production, on va l’exploiter ailleurs », a affirmé Massamba Ndour sur les colonnes du journal l’observateur.

Pour le défenseur des droits humains, “une adaptation du conflit casamançais à l’écran est une façon de dire que c’est derrière nous et nous sommes dans l’inventaire de nos démons”. Car selon M. Tine, “la meilleure façon de réguler c’est de créer le débat démocratique sur le sujet, mais pas de censurer.”