Dernière minute

La CEDEAO enverra au Mali une mission de haut niveau en vue de demander la libération des soldats ivoiriens détenus

La CEDEAO enverra au Mali une mission de haut niveau en vue de demander la libération des soldats ivoiriens détenus. Trois chefs d’État dont le Président sont annoncés à Bamako mardi prochain, a informé la présidence de la République du Sénégal sur son compte Twitter.

La décision d’envoyer une mission au Mali a été prise lors d’un sommet extraordinaire de la CEDEAO, à New York, en marge de la 77e Assemblée générale des Nations unies (ONU).

Pour rappel, le 10 juillet dernier, 49 soldats ivoiriens avaient été arrêtés au Mali, qualifiés de « mercenaires », puis inculpés mi-août de « tentative d’atteinte à la sûreté extérieure de l’État » par les autorités maliennes. Parmi ces 49 soldats, 3 femmes ont été libérées récemment.

La Côte d’Ivoire assure que ces soldats étaient « en mission pour l’ONU », dans le cadre d’opérations de soutien logistique à la Mission des Nations unies au Mali.

« 46 soldats ivoiriens, déployés en qualité de 8e détachement de l’Élément de soutien national (NSE) au sein de la MINUSMA au Mali, y sont injustement détenus depuis le 10 juillet 2022. J’appelle à nouveau à leur libération, sans délai », a écrit, mercredi 21 septembre le président ivoirien sur son compte Twitter.