A la une Economie

Ouverture à Dakar de la 3ème session ordinaire du Conseil des ministres de l’UEMOA

Sani Yaya, président du Conseil des ministres de l'UEMOA

L’UEMOA a tenu sa réunion ordinaire du Conseil des ministres, le premier du nouveau Gouverneur, Jean-Claude Kassi Brou, ce vendredi 30 septembre 2022 à Dakar, au siège de la BCEAO en présence des ministres de l’Economie et des Finances de la Zone.

Dans son discours d’ouverture, le président du Conseil, M. Sani Yaya, également ministre togolais de l’Economie et des Finances a d’emblée rappelé que la session se tient dans un contexte international marqué par la poursuite de la guerre en Ukraine et des effets de la crise sanitaire ainsi que de fortes tensions inflationnistes, non seulement aux Etats Unis et en Europe mais également en Afrique.

Face à la flambée des prix, souligne-t-il, les banques centrales ont dans leur ensemble procédé à un resserrement de leurs politiques monétaires respectives, ce qui rend de plus en plus onéreux les financements sur les marchés financiers internationaux.

Dans ce contexte peu favorable, les économies de l’Union restent globalement résilientes et cette bonne dynamique devrait se poursuivre, avec des prévisions de croissance de 5,2% et 5,6 % aux troisième et quatrième trimestres de 2022, respectivement, selon le président du Conseil des ministres de l’Union.

Malgré ces bonnes perspectives, prévient-il, les économies des Etats membres de l’Union restent également confrontées aux difficultés d’approvisionnement notamment en produits alimentaires et en intrants agricoles, les deux belligérants (la Russie et l’Ukraine) étant les principaux fournisseurs des Etats de l’Union pour ces catégories de produits.

Un taux d’inflation en moyenne annuelle pour l’Union de 5,9%…

De plus, les difficultés d’approvisionnement en produits alimentaires et des campagnes agricoles passées, jointes à la hausse des prix des produits pétroliers, « induisent de fortes tensions inflationnistes dans les Etats membres de l’Union avec un taux d’inflation en moyenne annuelle pour l’Union de 5,9% au mois de juillet 2022 ».

Au cours de cette réunion ordinaire, le Conseil va examiner des projets d’Actes communautaires dans les domaines de l’Énergie, du Partenariats Public-Privé et de l’Environnement notamment les projets d’Actes relatifs à la mise en œuvre du programme « West African Coastal Areas Program » (WACA) financé par la Banque Mondiale, soit une douzaine de projets de textes, ainsi que le Projet de Règlement relatif aux Titres financiers islamiques, aux Sociétés d’émission de Sukuk autogérées et aux Fonds d’émission de Sukuk.

Au titre du CREPMF, Le Conseil se prononcera sur la version consolidée du Traité révisé de l’UMOA et la nouvelle identité visuelle de l’Autorité des Marchés Financiers de I’UMOA ainsi que sur les comptes annuels du CREPMF clos au 31 décembre 2021.

Le Conseil examinera également le projet de Décision portant modification du Règlement Général relatif à l’organisation, au fonctionnement et au contrôle du marché financier régional de l’UMOA en rapport avec l’introduction des Instruments Financiers Islamiques sur le marché financier régional et le projet de Décision relatif aux comptes inactifs et aux avoirs en déshérence sur le marché financier régional de l’UMOA.

error: Content is protected !!