Dernière minute

Le Tchad glisse vers une transition de 24 mois

Le Rapporteur du Dialogue National Souverain Inclusif a déclaré que « sur la transition, la commission a relevé qu’un large consensus s’est dégagé pour la fixer à 24 mois maximum ». Initialement prévue pour une durée de 18 mois, la période de transition pouvant conduire aux élections se prolonge de 6 mois supplémentaires.

Sur une éventuelle candidature du chef de la junte, « un consensus s’est dégagé pour que tout Tchadien qui remplit les conditions fixées par la loi soit électeur et éligible » a précisé Ahmat Barchire, rapporteur du Dialogue National Souverain Inclusif.

Ces décisions contraires aux revendications de l’opposition pourraient attiser les tensions dans ce pays du Sahel.  L’opposition et trois des principaux groupes rebelles du pays ont boycotté ce dialogue. Pour le porte-parole du gouvernement, Abderaman Koulamallah, un débat aura lieu lundi avant une décision officielle.

error: Content is protected !!