Dernière minute

L’OMS ouvre une enquête sur des sirops au paracétamol après la mort de 66 enfants en Gambie

L’organisation mondiale de la Santé a lancé une alerte, le mercredi 5 octobre concernant des sirops contre la toux et le rhume produits par le laboratoire pharmaceutique indien Maiden Pharmaceuticals, après la mort de d’enfants en Gambie.

Selon le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, les médicaments contaminés sont des sirops qui « pourraient avoir un lien avec des lésions rénales aiguës et la mort de 66 enfants ». Une enquête a été ouverte.

Quatre produits sont concernés : Promethazine Oral Solution, Kofexmalin Baby Cough Syrup, Makoff Baby Cough Syrup et Magrip N Cold Syrup.

L’OMS a fait savoir que les produits sont à ce jour identifiés en Gambie mais pourraient bien avoir été distribués dans d’autres pays ou régions. « Pour éviter tout préjudice aux patients, ces produits doivent être détectés et retirés de la circulation », a ainsi recommandé l’OMS.

Pour rappel, le 09 septembre dernier, les autorités gambiennes avaient déclaré avoir ouvert une enquête en juillet sur la mort récente de vingt-huit enfants pour insuffisance rénale aiguë et demandé aux hôpitaux et aux cliniques de ne plus utiliser du sirop de paracétamol.

error: Content is protected !!