Culture

Ara du groupe Akhlou Brick confie “qu’il n’y a pas de haine” entre eux et Ngaaka Blindé

Le rappeur Ara du groupe Akhlou Brick affirme, en évoquant leurs relations avec le rappeur Ngaaka Blindé, “(qu)’Il n’y a pas de haine venant de nous, on peut dire que c’est de l’amour”. Les rappeurs se sont livrés à un clash digne de la scène hip hop à coup de clips et de punchlines en quelques jours.

Dans une interview publiée lundi par le quotidien l’Observateur, le chanteur du groupe Akhlou Brick, Mamadou Sarr aka Ara revient sur cet événement qui a beaucoup fait parler du rap sénégalais ces derniers jours.

Les rappeurs se sont longtemps lancés des piques avant cet événement. “Cela se manifestait sous formes de petites phrases savamment glissées dans nos textes de raps respectifs (…) Puis j’imagine que Ngaaka a dû penser qu’on devait dépasser ce stade et aller au face à face. Il a donc produit un son en nous citant nommément”.

Le rappeur irrité écrit son texte, l’enregistre le même jour et sort son clip avec le même réalisateur que Ngaaka Blindé. “C’est fait à dessein. Ce sont des codes du clash. On peut débaucher à dessein des gens du staff rival pour lui montrer que tout le monde n’est pas digne de confiance” explique le rappeur qui dit avoir dépensé des millions pour ce clash.

error: Content is protected !!