Dernière minute

Paris : Des Associations ont porté plainte contre Total pour “complicité de crimes de guerre” en Ukraine

A fuel storage tank is pictured at the TotalEnergies refinery site, in Donges, western France, on October 12, 2022. - France's Prime Minister announced on October 11, 2022 the requisition of staff to unlock the fuel depots of the group Esso-Exxonmobil, where a wage agreement was reached on October 10, 2022 by two trade unions, which have a majority at the group but not at its refineries. (Photo by DAMIEN MEYER / AFP)

Deux associations ont déposé, jeudi 13 octobre, une plainte à Paris pour “complicité de guerre” contre TotalEnergies. Elles accusent le géant pétrolier d’avoir continuer à exploiter un gisement de gaz russe qui a aussi servi à alimenter des avions de Moscou. Pour Total, ces accusations sont « diffamatoires ».

“La justice ne peut plus être aveugle face au concours indirect mais essentiel que des multinationales apportent à l’effort de guerre ou aux bénéfices considérables que continuent à tirer des multinationales après l’invasion de l’Ukraine”, ont déclaré les avocats des deux associations.

De son côté, TotalEnergies estime que “Ces accusations sont une insulte à l’intégrité de nos équipes”.

error: Content is protected !!