A la une International

Côte d’Ivoire : Que peut changer le retour de Charles Blé Goudé sur l’échiquier politique ?

Ivory Coast politician and businessman Charles Ble Goude waves to supporters attending the appeals hearing at the International Criminal Court in The Hague, Netherlands, Thursday, Feb. 6, 2020. The ICC hears an appeal by former Ivory Coast President Laurent Gbagbo and Goude against conditions imposed on him and a former government minister during their release from custody pending prosecutors' appeal against their acquittals on crimes against humanity charges. (Jerry Lampen/Pool photo via AP)

On le surnommait le général de la rue de l’ex-président Laurent Gbagbo. Tant il était adulé de la rue, des jeunes et par une large frange de la population de la Côte d’Ivoire. À cette époque des tensions politiques, il incarnait à perfection son rôle de mobilisateur des jeunes pour la défense des causes de son leader. Il était alors jusqu’à la chute du régime, le ministre de la Jeunesse de son mentor Gbagbo. Lui, c’est Charles Blé Goudé. Leader charismatique des Jeunes Patriotes, mouvement qu’il a créé, dont il est le président, Blé Goudé s’est montré fidèle à son mentor jusqu’au bout de leur peine commune.

Depuis La Haye, où il réside depuis son arrestation, son jugement et son acquittement, Charles Blé Goudé s’est religieusement mis à la réhabilitation de son image. Plusieurs fois dans des interviews accordées aux médias internationaux, Charles Blé Goudé a fait mention de son intention de diriger son pays un jour ou un autre. « Je ne doute pas de mon avenir. Mon tour viendra », assène-t-il. Et là, ça y est. Il s’y met à coup de communication murement préparée. L’ancien leader des étudiants s’est mis dans un mode de relookage de sa personnalité politique où il rejette ses surnoms péjoratifs d’antan : « Ce sont des pseudonymes qui étaient utilisés dans un contexte bien précis, à une autre époque. Une époque qui est passée, on ne revient plus là-dessus. Tout évolue, tout est dynamique », développe l’ancien leader étudiant lors d’un entretien par téléphone.

Le 30 septembre dernier, il lui a été notifié par écrit, l’autorisation d’Alassane Ouattara pour son retour en Côte d’Ivoire. Bien avant, c’est son passeport ordinaire qui lui avait été délivré le 30 mai dernier par l’ambassadeur de Côte d’Ivoire aux Pays-Bas. Il avait alors assuré Alassane Ouattara de « toute sa gratitude et de sa reconnaissance pour son implication personnelle dans le processus de son retour en Côte d’Ivoire ». Il serait malséant de ne pas concéder à Blé Goudé sa conviction de revenir dans son pays pour participer, même si ces dernières années, on le voit faire des appels de pieds à Alassane Ouattara.

Une chose est sûre, Blé Goudé ne pourra pas retourner en terre ivoirienne sans des accords politiques avec le régime en place. Certaines indiscrétions informent que les négociations se font sous la houlette du chef de cabinet du président ivoirien, Claude Sahi Soumahoro.

Dans les tourments de son exile judiciaire, les liens se sont effrités entre lui et son ex-patron Laurent Gbagbo. « Je ne suis pas plus responsable que d’autres, réplique-t-il. Gbagbo aussi a été condamné à une peine de prison, ainsi que certains de ses proches. Aujourd’hui, ils sont tous libres comme l’air en Côte d’Ivoire. Pourquoi ne pourrais-je pas bénéficier des mêmes largesses ? », signifiant qu’il était laissé pour compte. Il est aujourd’hui considéré comme « un adversaire politique » par Laurent Gbagbo. « Je pèse encore lourd. C’est peut-être pour cela que certains ne veulent pas me voir rentrer. En essayant de m’exclure de la sorte, ces gens montrent qu’ils n’ont tiré aucune leçon du passé, car, dans notre pays, l’exclusion a toujours été source de crises », a-t-il déclaré.

Mieux, il n’a jamais cessé de recevoir dans sa résidence de La Haye des personnalités ivoiriennes et des sympathisants. Aussi, il est toujours un homme d’affaires prospère selon certains médias. Tout cela justifie son potentiel à déranger l’ordre actuellement établi dans la configuration politique ivoirienne. 

error: Content is protected !!