A la une Politique

« Je me suis préparé et je suis prêt » : Abdourahmane Diouf déclare sa candidature pour 2024

Le parti Awalé a fêté ce dimanche 30 octobre 2022 son premier anniversaire. Une occasion pour son président, Dr Abdourahmane Diouf, d’officialiser sa candidature à l’élection présidentielle de 2024. « Je suis candidat à l’élection présidentielle de 2024 parce que je suis un enfant des rêves grandioses avortés en cours de chemin et qui aimerait retrouver un peu plus d’ambitions pour son pays », a-t-il dit devant ses militants et la presse.

« Je suis candidat parce que je suis un homme aux illusions perdues. Parce que je suis le Sénégalais des ajustements structurels, le Sénégalais de la privatisation des services sociaux de base, le Sénégalais du déclin de la qualité de l’enseignement à tous les échelons, le Sénégalais aux trois repas tronqués, le Sénégalais des inondations sans solutions structurelles… », a ajouté le leader de Awalé.

Selon lui, pour la première fois de l’histoire politique du Sénégal nous nous acheminons vers une élection présidentielle sans le président sortant. « C’est inédit, c’est salutaire et c’est une nouvelle fenêtre qui s’ouvre pour la démocratie sénégalaise », s’est-t-il réjoui. « Il nous est donné l’opportunité de choisir et non de sanctionner. Il nous sera permis de peser avant d’exprimer un avis. Il ne s’agira pas de solder des comptes, il ne s’agira pas de pousser à la sortie, Il ne s’agira pas d’exprimer un dégoût ni de contester. Il s’agira de choisir le meilleur d’entre nous pour le porter à la magistrature suprême. Il nous faudra donc choisir un profil, un parcours, une vision, des idées », a déclaré Dr Diouf.

Il a dit vouloir être le candidat qui incarne une génération d’idée. Le candidat de l’Afrique d’abord, le candidat qui « assume les intérêts du Sénégal d’abord dans le cadre de partenariat fécond ». « J’assumerais d’être aux services de ce beau pays. Nous assumons notre amour de nous-mêmes sans complexe ni excès. Je prends l’engagement d’être le candidat qui va sénégaliser le Sénégal », a-t-il promis.  

« Nous autres candidats, devrons sortir du confort de la critique facile, de l’invective et des insultes. Nous devrons convaincre pour que les Sénégalais aient à choisir le meilleur profil. J’espère en être, nous nous sommes préparés à cet effet. Je me suis préparé et je suis prêt », a déclaré Abdourahmane Diouf qui dit avoir ambition de participer à une élection libre et transparente « sans sélection arbitraire ».