Flash

Macky Sall salue l’accord de paix entre le Tigré et l’Ethiopie

Le chef de l’Etat Macky Sall a salué la décision d’un commun accord de paix pour mettre fin aux hostilités entre le Tigré et l’Ethiopie. En effet, un “accord de paix” a été signé entre ces dirigeants mercredi 2 novembre en Afrique du Sud. Cette décision fait suite aux négociations entamées sous l’égide de l’Union Africaine (UA).

« Je salue l’accord de paix signé ce jour entre le gouvernement fédéral éthiopien et les autorités du Tigré. C’est une excellente nouvelle. Je félicite les parties et les encourage vivement à persévérer sur la voie d’une paix définitive », a écrit Macky Sall, président en exercice de l’UA, sur Twitter.

Les deux parties ont promis de mettre derrière eux le conflit et d’œuvrer pour la paix. Pour le chef de la délégation Tigréenne, Getachew Reda, « maintenant que nous sommes ici pour signer un accord, pour au moins, explorer les chances de voir si on peut faire la paix, ce sera un soulagement, non seulement pour le peuple du Tigré, mais pour toute la population éthiopienne”.

« Désormais, c’est à nous tous qu’il revient d’honorer cet accord. Nous devons être fidèles à cette lettre et en respecter l’esprit. Le peuple éthiopien attend davantage encore. Il demande la paix, l’harmonie et il mérite le développement”, a ajouté Redwan Hussein, le représentant du gouvernement Ethiopien.

Les deux parties au conflit se sont formellement mis d’accord sur une « cessation des hostilités, ainsi que sur un désarmement méthodique, ordonné, en douceur et coordonné », a annoncé le haut représentant et médiateur de l’UA, Olusegun Obasanjo. Selon l’ONU, la guerre au Tigré, qui dure depuis 2 ans, a provoqué le déplacement de plus de deux millions de personnes et plongé des centaines de milliers d’Ethiopiens dans des conditions proches de la famine.