Dernière minute

Ousmane Sonko a déféré à la convocation du tribunal sous haute surveillance

Le candidat déclaré à la présidentielle de 2024 et maire de Zighuinchor, Ousmane Sonko, s’est rendu à la convocation ce jeudi. Il est écouté par le doyen des juges dans l’affaire Sweet Beauty. Il est arrivé par une autre entrée dans un tribunal sous haute surveillance. Il a écrit sur sa page facebook à la fin de son audition que « la gendarmerie de Macky Sall et Moussa Fall a attendu que je sois dans le bureau du Doyen des juges avec mes avocats pour kidnapper tous les éléments de ma sécurité et les conduire à Mbour, me laissant sans protection » a-t-il écrit avant d’ajouter que « cette énième forfaiture ne passera pas. »

Les accès au tribunal sont filtrés et les blindés de la gendarmerie sont déployés à Dakar près des lieux stratégiques et notamment aux abords du domicile d’Ousmane Sonko, dans le quartier Cité Keur Gorgui.

Cette audition relance le dossier après plusieurs mois de silence. Il est sous contrôle judiciaire depuis mars 2021. Le doyen des juges a déjà entendu son accusatrice, Adji Sarr, et la propriétaire du salon de massage. Pour rappel, Ousmane Sonko est accusé de viols répétés par Adji Sarr, une ex-employée d’un salon de massage.

error: Content is protected !!