Environnement Flash

La CNUCED met en garde contre toute « fuite du carbone » de pollueurs vers les pays les moins avancés

Alors que les nations se réunissent ce week-end en Egypte pour la 27ème Conférence des Nations Unies sur le climat (COP27), les pays les moins avancés (PMA) ne doivent pas devenir des « refuges » ou des « paradis du carbone » pour des pollueurs, alors que les pays riches éliminent progressivement de leurs économies les industries à fortes émissions, a averti jeudi la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED).

Face à des « lois environnementales efficaces et de plus en plus restrictives » pour réduire les émissions de CO2 sur le marché domestique, ces contraintes poussent souvent des entreprises à polluer à l’étranger. Selon la CNUCED, la conformité avec des politiques des partenaires commerciaux « pose de nouveaux défis » aux PMA.

« La communauté internationale doit tenir compte de leurs besoins en matière de développement et les soutenir pleinement pour assurer une transition vers une économie sobre en carbone juste, équilibrée et durable », a déclaré Rebeca Grynspan, Secrétaire générale de la CNUCED.

Danger de déplacer des industries polluantes des pays riches vers les PMA

En effet, toute politique des partenaires commerciaux ciblant les émissions de carbone générées par la production de biens exportés pourrait avoir un fort effet modérateur sur les exportations des PMA, même indirectement au cas où ces derniers en sont exemptés.

Le Rapport 2022 sur les pays les moins avancés de la CNUCED indique que les conséquences pourraient être graves si de telles politiques devaient « déplacer des industries polluantes des pays développés vers les PMA pour permettre aux premiers de respecter leurs engagements en matière de réduction des émissions de CO2 – c’est ce qu’on appelle la fuite de carbone », a mis en garde Mme Grynspan.

Selon la CNUCED, les fuites de carbone se produisent lorsque des pays qui appliquent des politiques strictes en matière d’émissions de carbone déclenchent une augmentation des émissions dans d’autres pays en conséquence directe de l’augmentation du coût de la réduction des émissions dans le pays réglementé.

error: Content is protected !!