A la une Sport

Qatar 2022 : ces « novices » dans la tanière

Sur les 26 joueurs sénégalais qui iront au Qatar pour la Coupe du monde, 19 disputeront leur premier mondial. Mais parmi eux, certains ont moins d’expérience dans la tanière que d’autres. Après le sacre à la CAN, Aliou Cissé a intégré de nouveaux joueurs dans le groupe entre les éliminatoires de la CAN 2023 et les deux derniers matchs amicaux en septembre dernier.

Iliman Ndiaye

Sa présence sur la liste des 26 était presque une évidence tant il est efficace avec son club Sheffield United, en deuxième division anglaise. Iliman Ndiaye est auteur de 9 buts et 2 passes décisives cette saison en 21 matchs. Parmi les 26 sélectionnés, il est le plus efficace, devant Sadio Mané (6 buts et 3 passes décisives) et Boulaye Dia (6 buts, 2 passes décisives). Pour l’instant, le joueur de 22 ans n’a pas encore eu l’occasion de montrer son talent sous les couleurs nationales. Sélectionné pour la première fois en juin dernier, il n’a joué que 23 minutes face au Bénin en éliminatoire de la CAN 2023 et 4 minutes contre l’Iran en match amical. Avec la blessure de Sadio Mané, Aliou Cissé devra sans doute lui donner plus de temps de jeu dans ce mondial.

Pathé Ciss

Un Ciss peut en cacher un autre. En l’absence de Saliou Ciss, son frère Pathé Ciss, lui, ira bien au Mondial avec le Sénégal. Le milieu de terrain du Rayo Vallecano a fêté sa première sélection le 24 septembre 2022, lors du match amical contre la Bolivie. Dans un match gagné 2-0 par les Lions, il a su montré tout son talent, délivrant notamment la passe décisive sur le premier but du match inscrit par Boulaye Dia. Cette performance lui a valu des critiques positives, facilitant ainsi son intégration dans le groupe des Lions champions d’Afrique. Avec son équipe, le Rayo Vallecano, l’ancien joueur des Diambars, réalise une saison plutôt correcte. Il a participé à 13 des 14 matchs en Liga, dont 6 en tant que titulaire.

Nicolas Jackson

Lui aussi s’est révélé cette saison en Liga espagnol avec son club, le Villareal. Ancien joueur du Casa Sports, Nicolas Jackson évoluait, avant le début de cette saison, avec l’équipe B des Sous-marins jaunes. Grâce à une ascension fulgurante, récompensée par une sélection en équipe nationale en septembre dernier, Jackson est devenu en l’espace de quelques mois un titulaire quasi-indiscutable en participant à 62% des matchs de son club. Il a marqué 3 buts et délivré 2 passes décisives, toutes compétitions confondues.

Ismail Jakobs

Sa venue en équipe nationale était sans doute la moins évidente parmi les joueurs précités. Elle a sans doute été précipitée par l’absence de Saliou Ciss, sans club depuis le mois de mai. Le défenseur de l’AS Monaco n’est pas titulaire avec son club. Arrivé dans la principauté, l’été 2021, le joueur de 23 ans n’arrive pas encore à s’imposer, barré par le Brésilien Caio Henrique. Titularisé à trois reprises seulement cette saison en Ligue 1, Jakobs a une carte à jouer dans ce mondial avec comme concurrent direct sur le flanc gauche de la défense, Fodé Ballo Touré.

Formose Mendy

À 21 ans, Formose Mendy va disputer sa première Coupe du Monde. Le longiligne défenseur sénégalais (1m91) devrait évoluer sur le côté droit des Lions pour ce Mondial, comme ce fut le cas lors de ses deux premiers matchs en sélection. Un poste qu’il connaît bien, mais dans lequel il n’évolue pas avec son Club Amiens. Son entraîneur Philippe Hinschberger, l’utilise plutôt comme défenseur central. Mais pour ce poste, en sélection nationale, Aliou Cissé a déjà ses hommes de confiance. Mais dans un tournoi où les blessures seront forcément au rendez-vous, aucune certitude n’existe pour le moment. À Noter que Formose fait partie des mondialistes qui ont fait leurs armes au Sénégal, à l’AF Darou Salam, avant de s’envoler pour l’Europe.

error: Content is protected !!