Dernière minute

Pour la libération de Pape Alé Niang, la Cap lance son deuxième plan d’actions

La Coordination des associations de Presse (Cap) a tenu hier une réunion d’évaluation de ses actions pour la libération du journaliste Pape Alé Niang, en prison depuis le 6 novembre, pour divulgation de documents militaires classés secret défense. Après la mobilisation du 18 novembre, les professionnels des médias, toujours dans la dynamique de la mobilisation, ont défini un deuxième plan d’actions marqué par des visites aux chancelleries et représentations diplomatiques, des rencontres avec des organisations de la Société civile, une campagne digitale aux couleurs du Mondial et un autre Conseil des médias. « Aujourd’hui, toutes les organisations des droits de l’Homme et des médias au niveau national et international, ont l’œil rivé sur le Sénégal qui est en train de perdre des acquis au risque de se retrouver en bas de liste sur le prochain classement mondial pour la liberté de la presse », alerte la Cap dans un communiqué.

error: Content is protected !!