A la une Sport

Pourquoi les rencontres s’éternisent dans cette coupe du monde ?

Si vous avez suivi l’un des quatre premiers matchs déjà disputés dans ce Mondial, vous avez sans doute remarqué que les minutes supplémentaires ajoutées à la fin du temps réglementaires sont assez longues. Ce qui donne lieu à des matchs qui durent plus de 100 minutes.

Angleterre-Iran par exemple s’est achevé après 118 minutes de jeu. Lors du match d’ouverture entre le Qatar et l’Equateur, 10 minutes ont été rajoutées aux 90 réglementaires, 11’30 pour Sénégal-Pays-Bas, et 14’30 pour Etats-Unis-pays de Galles.

Mais cette situation n’est qu’une mise en pratique d’une règle que la FIFA vise à démocratiser. « Nous avons dit à tout le monde de ne pas être surpris en voyant les quatrièmes arbitres lever le tableau électronique en affichant six, sept ou huit minutes de temps additionnel. expliquait  Pierluigi Collina, président de la commission des arbitres de la FIFA, Si nous voulons plus de temps effectif, il faut être prêt à voir ce type de temps additionnel. »

« Nous voulons (…) calculer avec précision le temps additionnel« 

Pierluigi Colina, président de la commission des arbitres de la FIFA

« Prenez l’exemple d’un match à trois buts. Une célébration dure en général une minute à une minute trente. Donc, avec trois buts, vous perdez facilement cinq à six minutes. Ce que nous voulons faire, c’est calculer avec précision le temps additionnel à la fin de chaque période. Ça a commencé en Russie et ça continuera au Qatar. »

Ce changement est un vœu du président de la FIFA Gianni Infantino qui disait déjà, en Avril dernier, « mener des réflexions » pour que les minutes de temps additionnel que donne un arbitre soient « en relation avec le temps qui a été perdu lors du match ».

error: Content is protected !!