International

Burkina Faso : Deux nouvelles attaques meurtrières dans le nord

Au moins 14 personnes dont huit supplétifs civils de l’armée ont été tués lundi lors de deux attaques distinctes de groupes terroristes dans le nord du Burkina Faso, ont indiqué mardi 22 novembre à des sources sécuritaires et locales.

« Des individus armés ont attaqué au petit matin lundi le village de Safi, situé dans la commune de Boala, près de Kaya (centre-nord). Les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP, supplétifs civils de l’armée) qui ont directement été visés ont perdu huit éléments », a déclaré à l’AFP une source sécuritaire. Plusieurs autres éléments ont également été blessés lors de cette attaque, a précisé la même source. Un responsable local des VDP, joint à Kaya, a confirmé l’attaque, évoquant de son côté un bilan de « 7 morts, 10 blessés et d’importants dégâts matériels ».

« Dans la même journée du lundi, près de Markoye, dans la province de l’Oudalan (nord-est), des individus armés ont tué six civils, et emporté des véhicules et autres biens », a ajouté la source sécuritaire.

« Les terroristes ont enlevé trois jeunes sur l’axe Salmossi-Markoye, qui ont ensuite été retrouvés morts dans la brousse dans la journée (lundi) », a expliqué un proche des victimes selon l’AFP. « Ils ont dépouillé plusieurs personnes qui sont tombées sur eux sur l’axe, et emporté des véhicules », a ajouté cette source.