A la une Sport

CDM 2022 : l’arbitre Rwandaise Salima Mukansanga entre dans l’histoire

C’est la coupe du monde des premières pour l’arbitrage féminin. Lors du match France-Australie, l’arbitre Rwandaise Salima Mukansanga, est devenue la première africaine à officier dans un mondial masculin. Plutôt dans la journée, Stéphanie Frappart est devenue la première arbitre dans un mondial.

Les deux femmes font partie des trois sélectionnées par la FIFA dans ce mondial (avec la japonaise Yoshimi Yamashita), en tant qu’arbitre centrale. Pour leur début en coupe du monde, elles ont officié en tant que 4e arbitre. Trois autres femmes ont été prises comme arbitres assistantes pour ce mondial : l’Américaine Kathryn Nesbitt, la Brésilienne Neuza Ines Back et la Mexicaine Karen Diaz Medina.

Au début de l’année, l’arbitre rwandaise a été la première à diriger un match de la Coupe d’Afrique des Nations masculine. La jeune femme de 34 ans espère que le fait d’être l’une des six femmes pionnières à officier dans la plus grande compétition de football au monde, créera des opportunités pour davantage de femmes.

error: Content is protected !!