A la une Politique

« Le débat sur le troisième mandat n’est pas à l’ordre du jour » (Ousmane Sonko »

La conférence des leaders de Yewwi Askan Wi a tenu un point de presse ce mardi 22 novembre 2022 pour se prononcer sur la situation du pays. Ousmane Sonko, Khalifa Sall, Aida Mbodj et Cie ont évoqué la question des détenus politiques et adressé un message d’encouragement aux Lions du Sénégal.

Ils ont également salué la posture des députés de l’opposition qui font, selon eux, un « travail remarquable », dans le cadre du vote du budget 2023 à l’Assemblée nationale. « Nous félicitons les députes parce que ce qu’on avait l’habitude de voir c’est une majorité mécanique du pouvoir qui pouvaient tout se permettre », s’est réjoui Cheikh Tidiane Youm.

Il les a appelés à prendre leurs responsabilités. « Ce budget proposé à l’Assemblée nationale n’est pas un budget d’investissement mais un budget de précampagne », a-t-il dit. 

Pour sa part, le leader de Pastef, Ousmane Sonko a rappelé que le débat sur le « troisième mandat » n’est pas à l’ordre du jour. Selon lui, les urgences de l’heure c’est la lutte contre la vie chère et la libération des détenus politiques. 

Le maire de Ziguinchor, a par ailleurs, apporté son soutien à Pape Alé Niang et aux internes des hôpitaux, qui réclament un statut et l’insertion professionnelle.

error: Content is protected !!