A la une Economie

60 ans de la BCEAO : Ouverture d’un symposium sur les « Banques centrales dans un monde en mutation »

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) a célébré son 60e anniversaire, ce jeudi 24 novembre au Centre international de conférence Abdou Diouf.

À l’occasion, un symposium réunissant plus de 150 participants a été organisé pour réfléchir sur les défis de l’heure. La cérémonie a été présidée par le Premier Ministre Amadou BA, en présence de l’actuel gouverneur de la Bceao, Jean-Claude Kassi BROU, l’ancien gouverneur et actuel vice-président de la Côte d’Ivoire, M. Thiémoko Meyliet KONE et le ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Mme Oulimata SARR.

Dans son discours d’ouverture, le nouveau gouverneur de la BCEAO est revenu sur le bilan de l’institution. « La BCEAO a su relever les défis à différentes époques pour lui permettre de poursuivre sa marche au service des États et des populations, que ce soit dans la formation et l’accompagnement des cadres ou encore la modernisation des politiques monétaires et des systèmes et moyens de paiement », a rappelé M. Kassi Brou.

La gouvernance, ajoute-t-il, n’a pas été en reste avec la création du comité de politique monétaire. Il a aussi rappelé qu’en 2020 lors de la crise de la Covid-19, la Banque centrale a ajusté ses instruments pour assurer la liquidité du système bancaire nécessaire pour accroitre le financement des économies.

Aujourd’hui, dit-il, « il s’agit de tourner le regard vers l’avenir en vue de relever les nombreux défis actuels. C’est l’objectif de ce symposium ».

Selon le gouverneur de la Banque centrale, déjà à l’occasion des 50 ans de la BCEAO en 2012, les questions de l’intégration monétaire étaient au cœur des échanges avec en toile de fond la stabilité macroéconomique pour le financement de l’économie.

« Les enseignements tirés lors de ce symposium en 2012 ont été une source d’inspiration dans les réformes mises en œuvre dans le domaine monétaire et financier au cours de la dernière décennie », s’est réjoui Jean-Claude Kassi Brou.

Cependant, précise-t-il, aucune analyse n’avait prévenu l’apparition de la pandémie Covid-19 avec ses effets négatifs sur les économies mondiales et les chocs inflationnistes qui en ont suivi, ni le conflit entre la Russie et l’Ukraine.

De même, poursuit-il, « personne n’avait anticipé l’ampleur des défis sécuritaires que connait notre sous-région depuis quelques années. En outre, le déferlement de la vague technologique bouleverse l’univers de la finance ».

Le symposium de ce 60e anniversaire de la BCEAO essaiera d’apporter des réponses aux sujets suivants : la transmission de la politique monétaire, le contrôle financier et ses implications. Il s’agira de réfléchir également sur des moyens pouvant stimuler davantage un financement sain des économies de l’Union et accroitre ainsi l’inclusion financière.