A la une Sport

Le Sénégal bat le Qatar et s’assure une « finale » contre l’Équateur

Le Sénégal s’est imposé contre le Qatar (3-1), vendredi, lors du deuxième match du groupe A au stade Al-Thumama à Doha. Les Lions décrochent leur premier succès dans ce Mondial en attendant le prochain match contre l’Équateur.

La victoire était une obligation face au pays hôte pour espérer continuer l’aventure dans cette coupe du monde. C’est mission accomplie, car le Sénégal est venu à bout du Qatar (3-1) en présence du président de la Fédération sénégalaise de football Augustin Senghor, du président de la FIFA Gianni Infantino, et de la secrétaire générale de la FIFA Fatma Samoura.

Au début de la rencontre Felix Sanchez aligne un 5-3-2 tandis que le Sénégal change de système par rapport au premier match et aligne 4-2-3-1 avec Famara Diedhiou en pointe et Boulaye Dia derrière lui. Les deux équipes font un début de match timide jusqu’à la première tentative sénégalaise sur une frappe de Nampalys Mendy (9′).

Le Sénégal monopolise le ballon mais n’est pas vraiment dangereux. Le Qatar retrouve la confiance en témoigne ce mouvement à trois (34′) mais Afif tombe sur un contact Ismaila Sarr. Les joueurs qataris réclament le penalty mais l’arbitre espagnol de la partie reste impassible. Puis, en fin de première période, Boulaye Dia profite d’une erreur de relance du défenseur qatari Khoukhi, pour marquer le premier but du match (41e). Les Lions rentrent au vestiaire avec un avantage logique.

Les entrées d’Iliman Ndiaye et Bamba Dieng pour faire le break

La deuxième période démarre sur le même rythme que la fin de la première. Sur un corner frappé par Ismail Jakobs, Famara Diedhiou place une tête décroisée (48’), 2-0 pour le Sénégal. À l’heure de jeu le Sénégal baisse le rythme et le Qatar se lâche pour tenter de revenir au score. À la 63e minute, Almoez Ali oblige Edouard Mendy à une parade au sol sur une frappe rasante (63e). Le pays hôte tente de réduire la marque en se créant des occasions mais ne parvient pas à convertir ses frappes. Encore, sur cette énorme occasion (67e), Mendy sort un arrêt de classe sur une tête de Mohammad.

Le Qatar parviendra quand même à marquer grâce à Mountari (71’), qui a débuté la rencontre sur le banc. Au cours de la deuxième partie Aliou Cissé opère plusieurs changements. Pathé Ciss, Iliman Ndiaye, Pape Matar Sarr, Pape Abou Cisse et Bamba Dieng font leur entrée. C’est d’ailleurs grâce à ce dernier que le troisième but (84’) sera marqué sur une passe d’un autre entrant, Iliman Ndiaye.

Le joueur réclamé par les supporters et qui était pressenti pour débuter ce match marque des points dans ce mondial.

La belle revanche de Mendy face aux Pays-Bas

Le numéro 9 des Lions Boulaye Dia a été élu homme du match, mais le gardien Édouard Mendy l’aurait tout autant mérité au vu de sa performance aujourd’hui contre le Qatar. Plusieurs fois dans le match, le gardien des Blues de Chelsea s’est montré Impérial sur sa ligne, pour maintenir son équipe à flot avec un résultat favorable. En première période il a même failli se transformer en passeur décisif sur une longue transversale adressée à Ismaila Sarr.

Aliou Cissé a maintenu sa confiance au meilleur gardien du monde en 2021. Il a choisi de le titulariser malgré la pression de le mettre sur le banc. La belle forme de Mendy a permis à l’équipe du Sénégal de remporter sa première victoire dans cette Coupe du monde.

Le Sénégal s’assure une finale de groupe avec l’Équateur, mardi, pour une qualification en huitième de finale.