A la une Politique

Agression de la députée Amy Ndiaye : L’APR demande à la Justice d’appliquer la loi dans toute sa rigueur

Le Secrétariat Exécutif National (SEN) de l’Alliance Pour la République (APR) s’est prononcé sur l’agression perpétrée par les deux députés de la Coalition Yewwi Askan Wi contre la députée Amy Ndiaye, membre du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakaar. Selon le SEN, cet acte « est révélatrice d’une pratique préoccupante, ignoble et régressive ».

A travers un communiqué, l’APR a exprimé sa solidarité totale à Amy Ndiaye et a « condamné avec la plus grande fermeté, cette violence aveugle et honteuse exercée sur une parlementaire dans un espace de débat démocratique qui bannit toute forme de contrainte physique ». « (…) les deux députés de Yewwi Askan Wi ont souillé et désacralisé l’Assemblée nationale du Sénégal. Leur attitude est porteuse des germes d’une dislocation du tissu social et de graves menaces sur notre démocratie et notre République. En vérité par leur barbarie, ces députés agresseurs ont outrepassé les limites de la courtoisie républicaine pour se dresser en vrais gladiateurs contre une femme », se désole le Secrétariat Exécutif National de l’APR.

Ainsi, l’Alliance Pour la République demande à la Justice de prendre ses responsabilités et d’appliquer la loi « dans toute sa rigueur devant ce cas de flagrant délit qu’aucune immunité parlementaire ne saurait couvrir, car relevant de faits d’une agression sauvage ». Il s’agit également pour l’APR, d’un « précédent dangereux qui doit être sanctionné de manière exemplaire pour préserver l’Assemblée nationale de pareils comportements ».

Par ailleurs, l’’Alliance Pour la République exhorte les parlementaires de la majorité à continuer d’honorer avec dignité et sérénité le mandat que les Sénégalais leur ont confié, à redoubler de vigilance.