A la une Culture

Dakar Fashion Week : 20 ans de mode à l’Africaine

De la couleur, des vêtements, des bijoux, des accessoires : un show. Le temps d’une soirée, la Dakar Fashion Week (DFW) a réuni 20 créateurs à l’île de Gorée, un lieu historique pour accueillir un défilé historique marquant les 20 ans de la déclinaison de la Fashion Week à la Sénégalaise initié par Adama Ndiaye connue sous le nom de Adama Paris dans le secteur de la mode. Vingt créateurs venus de l’Afrique du Sud, du Ghana, du Nigéria, du Kenya, de la Guinée-Bissau, du Maroc, du Congo, de l’Angola et bien évidemment du Sénégal se sont succédé sur le runway. Ils ont dévoilé leurs dernières créations sous le regard de professionnels du milieu et d’adeptes de la mode.

Une entrée symbolique pour le premier show de la soirée, c’est sous le rythme de la chanson “Adama Paris” du rappeur sénégalais Samba Peuzzi en featuring avec Nix, qui a débuté sa carrière 20 ans auparavant au cours du même show, que le défilé a été ouvert avec la collection Adama Paris. Du rose, du bleu, la créatrice est joyeuse. Couleurs vives et coupes simples pour cette collection, Adama Paris veut faire du “Less is more” (littéralement “moins c’est plus”). “C’est l’après-covid, on a envie d’être sexy, moderne et en même temps en gardant ce mystère, on a envie de montrer ce qu’on fait, on a envie de couleurs, on a envie de joie”, a déclaré l’initiatrice de la Dakar Fashion Week.

Avec le thème “Made in Africa by africain for the world”, l’édition anniversaire a mis en lumière les couleurs, les matières, les textures du continent et son identité propre qui allie tradition et modernité. “La particularité, c’est d’être en Afrique, de réunir tous les créateurs africains, chacun avec son identité culturelle, et de pouvoir mettre tout le monde sur le même podium, c’est ça qui est magnifique », a déclaré Karim Tassi, créateur marocain invité au Show.

 » La mode africaine est créative, elle est diversifiée, elle est belle et elle est audacieuse »

“Je suis complètement heureuse, mon bébé a grandi et aujourd’hui, c’est une très belle fête avec 20 créateurs exceptionnels. Donc je ne peux qu’être heureuse que ce bébé ait grandi et que mon rêve soit devenu le nôtre. La mode africaine inspire beaucoup de choses. Vous avez vu Chanel à Dakar et ce n’est pas anodin, et d’autres marques sont allées ailleurs en Afrique. La mode africaine est créative, elle est diversifiée, elle est belle et elle est audacieuse”, a affirmé Adama Paris.

La Dakar Fashion Week, c’est aussi des participants venus d’un peu partout, elle a réuni la crème des artistes et créateurs le temps d’une soirée. Pour John Mzombo, “le show était incroyable et ça permet de voir une autre facette du Sénégal et de l’Afrique avec les stylistes qui proposent chaque année des créations incroyables”, a dit le jeune créateur nigérian qui a spécialement fait le déplacement pour l’événement. Et pour la jeune styliste française d’origine guinéenne Aissatou Barry, fondatrice de la marque Maison Blazé, c’est l’occasion de faire un tour et de voir les opportunités existantes sur le continent.

En 20 ans d’existence, la DFW a su gagner le cœur des Sénégalais et des fashionistas. Des tenues spectaculaires, des bijoux, des accessoires, le tout dans la créativité et la bonne humeur du partage avec un défilé collectif rassemblant des créatifs aux imaginaires débordants.

“Je suis très contente, il y avait un show exceptionnel avec 20 créateurs donc je suis contente. C’est beaucoup de travail, mais c’est aussi beaucoup de joie, j’ai beaucoup de chance de côtoyer des artistes comme ceux qu’on a vu cette année. J’ai beaucoup de chance qu’ils me fassent confiance et qu’ils viennent à chaque fois que je les appelle”, s’est réjouie Adama Paris.

error: Content is protected !!