International

Conflit à l’Est de la RDC : Antony Blinken parle de paix et de stabilité au président rwandais Paul Kagame

Le secrétaire d’État Antony J. Blinken s’est entretenu hier avec le président rwandais Paul Kagame pour discuter de l’importance de la paix et de la stabilité dans l’est de la république démocratique du Congo (RDC). « Le secrétaire Blinken a exprimé son ferme soutien à la médiation et au dialogue au niveau régional sous l’égide de l’Angola et de la Communauté d’Afrique de l’Est. Il a souligné la nécessité de progrès concrets en ce qui concerne les engagements pris au cours de ces discussions et leur mise en œuvre, en particulier le communiqué du mini-sommet de Luanda du 23 novembre sur la paix et la sécurité » a rapporté Ned Price, porte-parole du secrétariat d’État américain.

Le secrétaire Blinken a clairement indiqué que tout soutien extérieur à des groupes armés non étatiques en RDC doit cesser, y compris l’assistance du Rwanda au M23, un groupe armé qui a fait l’objet d’une désignation par les États-Unis et les Nations unies. Le secrétaire Blinken a également fait part de sa profonde inquiétude quant à l’impact des combats sur les civils congolais qui ont été tués, blessés et déplacés de leurs foyers. Monsieur Blinken a condamné « la résurgence du discours de haine et de l’incitation publique à la haine à l’encontre des communautés rwandophones, et rappelé les conséquences réelles et horribles de ce type de rhétorique par le passé », informe le Bureau du porte-parole du Département d’État des États-Unis.