Flash Santé

Paludisme : les chiffres se stabilisent, mais les risques demeurent selon l’OMS

Selon le dernier rapport de l’OMS, 619.000 personnes sont mortes du paludisme en 2021 tandis 247 millions en sont atteintes. Malgré la stabilisation du nombre de cas après la pandémie de Covid-19, les chiffres restent élevés par rapport à la période avant pandémie, a conclu le rapport publié ce jeudi 8 décembre.

“Les moustiquaires imprégnées ont été, pendant de nombreuses années, l’outil le plus efficace pour réduire les contaminations. On en a distribué près de 2,5 milliards depuis l’an 2000, mais depuis, on observe une résistance généralisée des moustiques à l’insecticide utilisé”, a expliqué Abdisalan Noor, directeur de l’unité d’information stratégique pour la réponse au Programme mondial de lutte contre le paludisme à l’OMS. Et une nouvelle espèce asiatique se répand également, rendant la lutte plus difficile alors que l’organisme sanitaire mondial estime ses besoins à plus de 7 milliards de dollars.

“Malgré la résistance aux antipaludiques et aux insecticides, il y a plus de 20 pays qui sont en passe d’éliminer le paludisme (…), cela nous montre que c’est réalisable”, a affirmé Corine Karema, directrice par intérim du Partenariat pour faire reculer le paludisme. “Nous avons le premier vaccin qui a été approuvé qui est déjà mis en œuvre dans trois pays, il y a aussi des nouvelles molécules pour les antipaludiques en essai clinique dans beaucoup de pays. Donc, on a une panoplie d’outils prometteurs” pour lutter efficacement contre la maladie, a-t-elle ajouté.

error: Content is protected !!