Dernière minute

L’UE adopte une taxe carbone aux frontières

L’Union européenne a finalisé ce mardi 13 décembre un mécanisme qui va obliger les industriels à payer des “droits à polluer”. Si les taux dépassent la norme européenne, les industriels devront désormais s’acquitter de la taxe carbone émise lors de la production peu importe la provenance. Le Parlement européen et la commission des Etats de l’UE veulent ainsi éviter que les entreprises ne délocalisent leurs industries et inciter par la même occasion les autres pays à adopter les standards européens.

L’importateur devra donc déclarer les émissions directement liées au processus de production et acquérir un “certificat d’émission” au prix du CO2 dans l’UE si celles-ci dépassent le standard européen. La Commission et les États ont défendu une application progressive du mécanisme sur dix ans à partir de 2026 dans les secteurs les plus pollueurs avec une possibilité d’agrandissement de la liste.

L’Union européenne veut ainsi verdir les importations industrielles en faisant payer les émissions carbones liées à leurs productions et encourager les industriels à contrôler leurs émissions de carbone.