Santé

Macky Sall appelle à faire de la vaccination et de la lutte contre les épidémies une priorité

Reconnaissant que la vaccination est une réussite mondiale en matière de santé et de développement, sauvant des millions de vies chaque année, le Président Macky Sall, Président en exercice de l’Union africaine et Président de la République du Sénégal, a invité samedi 10 décembre ses pairs Chefs d’État africains, les représentants des agences internationales, les responsables de la santé publique et la société civile à se joindre à lui au Sénégal pour le Forum pour la Vaccination et l’Éradication de la Polio en Afrique.

Lors de cet événement, le Président Sall a appelé les chefs d’État du continent « à réaffirmer leur soutien aux engagements pris lors de la Déclaration d’Addis sur la Vaccination et le Programme pour la vaccination à l’horizon 2030 et à faire de la vaccination et de la lutte contre les épidémies une priorité ».  

Malgré les progrès considérables réalisés par les pays africains au cours des dernières décennies pour assurer aux enfants un meilleur départ dans la vie grâce à la vaccination, la pandémie de COVID-19 a entraîné une baisse alarmante du nombre d’enfants recevant des vaccins vitaux, fait savoir un communiqué du ministère sénégalais de la Santé. Tous les pays du monde ont connu des perturbations dues à la pandémie de COVID-19 et 25 millions d’enfants dans le monde n’ont pas été vaccinés en 2021, ajoute-t-il. 

Deux ans après que la Région africaine de l’Organisation Mondiale de la Santé ait été déclarée exempte de poliomyélite sauvage, des flambées de poliovirus circulants dérivés d’une souche vaccinale continuent de se propager dans des communautés insuffisamment vaccinées. La suspension de quatre mois des campagnes de vaccination contre la polio dans au moins 16 pays africains en 2020, en raison de la, COVID-19 a conduit à ce que des dizaines de millions d’enfants ne reçoivent pas de vaccins contre la polio et a contribué à la propagation de flambées de poliovirus circulants dérivés d’une souche vaccinale dans de nombreux pays africains.  

Pour faire face à la baisse des taux de vaccination et à la résurgence de la polio, le Président Macky Sall a appelé les Chefs d’État à réaffirmer leur engagement en faveur de la vaccination systématique, de l’éradication de la polio, de la lutte contre la résurgence d’autres maladies évitables par la vaccination et de la mise en place de programmes de fabrication de vaccins sur le continent afin qu’aucun enfant ne soit laissé pour compte.  

Des organisations de tout le continent ont annoncé leur soutien à la remobilisation autour de la Déclaration d’Addis, notamment l’Organisation des Premières Dames d’Afrique pour le Développement (OAFLAD). De même, des centaines d’organisations de la société civile ont signé la Déclaration de soutien des organisations de la société civile, et 1130 scientifiques africains ont signé la Déclaration scientifique de 2022 sur l’éradication de la polio.