Sport

Walid Regragui, le premier sélectionneur africain en demi-finale de Coupe du Monde

Cette année, pour la première fois de l’histoire de la Coupe du Monde, les 5 sélections africaines sont emmenées par entraineurs locaux. Mais l’un d’entre eux vient de marquer l’histoire de son pays, et du continent, en qualifiant une africaine en demi-finale de Coupe du Monde. Le tacticien de 47 ans, est arrivé à la tête de la sélection marocaine le 31 août 2022 pour une durée de 4 ans.

Des banlieues parisiennes, à la plus grande compétition de football

Né en France, dans la ville de Corbeil-Essonnes, Walid est issue de la grande diaspora marocaine en France. C’est dans cette ville, qu’il a fait ses premiers pas dans le football à l’AS Corbeil-Essonnes, avant de signer son premier contrat professionnel dans le club du Racing Club de Colombes, en National (3e division française) à 23 ans. Avant d’embrasser une carrière pro, le jeune Walid, décroche quand même un diplôme d’études universitaires générales en sciences économiques et sociales.

Meilleur joueur du championnat de National dès sa première saison, Walid Regragui roulera sa bosse dans plusieurs clubs dont le Toulouse FC, l’AC Ajaccio, Santander en Espagne, Dijon et Grenoble où il a côtoyé Olivier Giroud qu’il retrouvera ce soir.

En 2011, à l’âge de 36 ans, Regragui raccroche les crampons, après une pige de deux ans à l’US Fleury-Mérogis, qui évoluait en amateur.

Walid Regragui avec l’équipe de l’AS Corbeille-Essonnes

Des débuts remarquables en tant qu’entraineur

Avant d’être nommé par la fédération royale du Maroc comme sélectionneur à trois mois du début du Mondial pour remplacer Vahid Halilhodžić, Walid était déjà sur le banc des Lions de l’Atlas en tant qu’entraineur adjoint entre 2012 et 2013.

Par la suite, il bénéficiera d’un poste d’entraineur principal du FUS Rabat, équipe en première division marocaine, en juin 2014, club avec lequel il remporte une Coupe du trône 5 mois après son arrivée, son premier succès en carrière. Il finit sa première saison en Botola Pro 1 à la 5ème place. Il remportera le championnat la saison suivante.

Un bref exil au Qatar…

Après son passage réussi sur ses terres d’origine, « tête d’avocat » comme le surnomment affectueusement ses amis d’enfance, s’envole pour le Qatar où il s’engage en janvier 2020 avec le club d’Al Duhail SC. Là encore, il remporte le championnat, mais est remercié en octobre 2020 après l’élimination précoce de son équipe en Ligue des Champions AFC. Le tacticien part du Qatar avec un trophée en plus et se lance un nouveau défi en retournant en Botola, cette fois-ci avec le Wydad Casablanca.

…puis un retour au Maroc

Walid revient au Maroc et signe dans l’un des plus grands clubs du pays, le Wydad Casablanca, champion en titre au moment de son arrivée et par conséquent, qualifié pour la Ligue des Champions. L’objectif est clair : conserver le titre de Botola et décrocher un succès continental. Il ne décevra pas car le Wydad réalisera un doublé historique, en battant le club égyptien Al Ahly (3-0) pour un troisième sacre continental.

Pour la deuxième fois, Walid Regragui laisse une trace indélébile dans l’histoire d’un club marocain. Ce soir, face à la France, il a l’occasion d’accéder à la finale de Coupe du Monde, pour continuer à écrire la plus belle page de l’histoire de la sélection marocaine.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire