Flash Sport

CdM 2022 : le Maroc dépose un recours contre l’arbitrage

Après sa défaite face à la France en demi-finale mercredi (2-0), la fédération marocaine de football a saisi « l’instance compétente » pour contester l’arbitrage.

La pilule semble dure à passer pour les Marocains après leur défaite face à la France. Selon la Fédération marocaine de football (FRMF), les Lions de l’Atlas auraient dû bénéficier de « deux pénaltys incontestables ». Elle a annoncé jeudi avoir déposé un recours auprès de « l’instance compétente » pour contester l’arbitrage.

 « La FRMF a adressé une correspondance à l’instance compétente dans laquelle elle revient sur les situations arbitrales ayant privé la sélection marocaine de deux pénaltys incontestables, de l’avis de plusieurs spécialistes de l’arbitrage », indique la Fédération marocaine dans un communiqué.

Durant cette demi-finale face à la France, les Marocains ont estimés qu’il y avait faute sur Boufal, après un contact dans la surface avec le défenseur français Theo Hernandez. Et sur autres actions, le Maroc estime que Tchouaméni a ceinturé leur attaquant En-Nesyri. La Fédération « proteste vivement » contre l’arbitre mexicain de la rencontre César Arturo Ramos

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire