A la une Sport

CdM 2022 : Croatie-Maroc, un dernier match pour  sauver l’honneur

Le match de classement de la Coupe du Monde se jouera ce samedi entre le Maroc et la Croatie. Les deux équipes, qui ont respectivement perdu leurs demi-finales contre la France (2-0) et l’Argentine (3-0), auront l’occasion de compléter le podium.

Du côté du Maroc, le sélectionneur Walid Regragui estime que malgré le parcours historique de son équipe, ils auraient préféré jouer la finale dimanche. « Je comprends qu’il est important de terminer troisième plutôt que quatrième, mais ce que je retiens, c’est que nous n’avons pas atteint la finale. Nous voulions jouer la finale dimanche, pas jouer demain. Mais j’ai dit à mes joueurs que c’était notre septième match de Coupe du monde. Si vous disiez à un fan du Maroc que nous jouerions notre septième match le 17 décembre, il serait fier. »

Les marocains joueront contre les Croates, qu’ils avaient déjà croisé en match de poule dans ce mondial (0-0). Un adversaire que le sélectionneur marocain connaît bien. « Nous savions que la Croatie serait l’une des meilleures équipes de la compétition. Après le premier match, nous savions que la performance était très bonne », a-t-il commenté. « Beaucoup de gens ont dit que la Croatie approchait de la fin de son cycle et qu’elle aurait du mal. La Croatie s’est fait coller pour ne pas avoir battu le Maroc,  »outsider », mais les deux équipes ont finalement atteint la demi-finale. »

« Pour moi, on est à la place du con là. »

Si Walid Regragui est conscient qu’une troisième place va permettre à son équipe de marquer un peu plus l’histoire de cette Coupe du Monde et permettra de rentrer avec un joli chèque de 27 millions de dollars contre 25 pour le quatrième, il sait aussi que c’est un match entre deux perdants. «Pour être honnête, ce match de classement m’embête un peu. C’est compliqué après une désillusion de jouer 2 jours après. Pour moi, on est à la place du con là. Être 3e ou 4e, à l’arrivée, tu retiens juste que tu n’es pas en finale. D’ailleurs, même si on était en finale et qu’on perdait, je dirais la même chose. Finir 2e… on ne retient que les vainqueurs. Nous, on a perdu. Mais aller finir 3e en termes d’image, c’est magnifique. Mais c’est dur de rendre belle cette petite finale.»

error: Content is protected !!