Environnement Flash

Le Royaume-Uni lance des programmes de restauration des écosystèmes en Afrique et en Asie

Le Royaume-Uni a lancé la mise en œuvre d’un programme de financement de la recherche et de l’innovation afin de développer des approches ascendantes et dirigées localement pour protéger et restaurer les environnements naturels.

Selon un communiqué du gouvernement du Royaume-Uni, le programme Inverser la dégradation de l’environnement en Afrique et en Asie (REDAA) s’attaquera à la destruction de la nature et de la biodiversité en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud-Est et en Asie du Sud. Grâce à la recherche dans le pays et à l’action citoyenne, le programme soutiendra également les travaux visant à améliorer l’état des paysages naturels et à renforcer la résilience des communautés locales.

Le Royaume-Uni a également lancé une nouvelle facilité pour la nature, afin de mettre en œuvre l’engagement du Royaume-Uni à prendre des mesures pour « garantir que toutes les nouvelles dépenses de l’aide bilatérale deviennent positives pour la nature ».

Cela s’appuie sur le plan en 10 points sur le financement de la biodiversité, co-lancé par le Royaume-Uni lors de l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre, qui appelle les pays donateurs à veiller à ce que l’aide publique au développement (APD) produise des résultats positifs pour la nature.

« Par le biais de REDAA et de la Nature Facility, nous utilisons notre aide publique au développement comme catalyseur pour débloquer davantage de financements publics et privés pour la nature. Nous commençons à voir les engagements pris lors de la COP26 se traduire en actions. Les pays, les entreprises et les institutions financières ont commencé le voyage vers une économie positive pour la nature », a déclaré Le ministre du Climat et de l’Environnement du bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth, Lord Zac Goldsmith. Cette annonce intervient alors que des recherches soutenues par la REDAA ont révélé que des solutions basées sur la nature, mises en œuvre au niveau local, sont essentielles pour lutter contre les inégalités. Une action efficace pour restaurer la nature contribue à créer des emplois et à améliorer les revenus des personnes pauvres et vulnérables, avec des estimations selon lesquelles plus de 20 millions d’emplois pourraient être générés dans le monde en augmentant les investissements dans des solutions basées sur la nature.