A la une Politique

Motion de censure : Mamadou Lamine Thiam explique les raisons de l’abstention de Wallu

En conférence de presse ce lundi 19 novembre, les députés du groupe parlementaire Liberté, Démocratie et Changement se sont prononcés sur la situation du pays. Par la voix du président du groupe Mamadou Lamine Thiam, ils ont également rendu compte au peuple par rapport à leurs travaux à l’hémicycle.

Dans sa déclaration, M. Thiam est revenu sur l’abstention des députés du groupe parlementaire Liberté, Démocratie et Changement de voter la motion de censure déposée contre le gouvernement par le groupe parlementaire de leurs alliés de Yewwi Askan Wi. Une posture d’ailleurs qui a étonné plus d’un, d’autant plus que Mamadou Lamine Thiam et ses camarades de Wallu ont reconnu que le « gouvernement de combat dirigé par Amadou Ba ne fera pas mieux que ses devanciers ».

« Cette position constitue un acte politique pour faire prévaloir notre statut fondé sur le background et l’histoire des partis qui composent la coalition Wallu dont le groupe liberté, démocratie et changement constitue le prolongement à l’assemblée nationale », a justifié M. Thiam.

Selon lui, le groupe considère que la motion de censure ne la concernait pas dès lors que les initiateurs et signataires ont préféré emprunter une « démarche solitaire contraire à la coutume et à la pratique en de pareilles circonstances ». En sus, poursuit-il, le Groupe parlementaire a jugé que le contenu aurait pu être mieux étayé au vu des « scandales » et de la « mauvaise gestion de ce pays ».

Pour répondre aux interrogations sur l’avenir du compagnonnage Yewwi-Wallu qui se serait effrité après la posture des députés libéraux, Mamadou Lamine Thiam considère que chaque entité de l’opposition parlementaire devra en tirer des leçons pour l’avenir. Le groupe parlementaire Liberté, Démocratie et Changement aimerait, cependant, le faire « dans une démarche unitaire avec les autres forces de l’opposition dans le respect des engagements devant le peuple », a-t-il fait savoir.