Dernière minute International

Afghanistan : les talibans interdisent les études supérieures aux femmes

Les autorités talibanes ont annoncé, mardi 20 décembre, l’interdiction des études universitaires aux femmes 16 mois après leur reprise du pouvoir. « Vous êtes tous informés de l’entrée en vigueur de l’ordre mentionné qui suspend l’éducation des femmes jusqu’à nouvel ordre », a indiqué, dans une lettre adressée à toutes les universités gouvernementales et privées du pays, le ministre de l’Enseignement supérieur, Neda Mohammad Nadeem sans donner plus de détails sur les raisons qui ont motivés une telle décision.

La décision a été condamnée par la scène internationale. “Le secrétaire général réitère que le refus de l’éducation, non seulement, viole l’égalité des droits pour les femmes et les filles, mais aura un impact dévastateur sur l’avenir du pays », a affirmé le porte-parole du secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric.

Alors que les autorités talibanes s’étaient engagées à promouvoir la paix ainsi qu’un gouvernement respectueux des femmes à leur retour au pouvoir en août 2021, cette nouvelle décision est un choc et représente un recul des droits humains dans le pays. “Les talibans devraient s’attendre à ce que cette décision, qui contredit les engagements qu’ils ont eux-mêmes pris publiquement et devant leur peuple, ait des conséquences concrètes pour eux », a déclaré le porte-parole du département d’État américain, Ned Price.

Une décision qui risque de causer des problèmes entre le gouvernement taliban et la communauté internationale qui avait exhorté le pays au respect des droits humains et notamment celui des femmes.