Flash Politique

Imbroglio entre Wallu et Yewwi : Birame Soulèye Diop apporte sa part de vérité

Après Mamadou Lamine Thiam, président du groupe parlementaire « Liberté-Démocratie et changement », c’est au tour de son collègue Birame Soulèye Diop d’apporter des éclaircissement après le rejet de la motion de censure déposé par sa coalition,le 15 décembre dernier. Réunis lors d’un point de presse, les députés de Yewwi Askan Wi ont aussi abordé la question liée au dernier rapport de la cour des comptes.

Les parlementaires de la coalition Yewwi Askan Wi se disent prêt à user de tous les moyens légaux à leur disposition pour exiger la poursuite des personnes citées dans ce « carnage financier ». Lors d’un point de presse organisé ce 21 décembre, Birame Soulèye Diop, président du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi informe que le président de l’Assemblée Nationale sera saisi pour que tous les ministres, dont le département a été cité dans ce rapport, soit traduit devant la Haute cour de justice. Une juridiction spéciale, dont le but est de lutter contre l’impunité au sommet de l’État.

Depuis 1960, année de l’indépendance du Sénégal, seules deux personnalités ont été jugées par cette cour : l’ancien Président du Conseil, Mamadou Dia inculpé pour « tentative de Coup d’État » en 1962, et l’ancien premier ministre Idrissa Seck emprisonné dans le cadre des chantiers de Thiès en 2004.

La question de la motion de censure déposée par la coalition suite à la déclaration de politique générale du premier ministre Amadou Ba, est aussi revenue lors de ce point de presse. À propos du non vote de Wallu, l’autre principale coalition de l’opposition à l’Assemblée, Birame Soulèye a apporté des explications suite aux raisons évoquées par son collègue président du groupe parlementaire « Liberté-Démocratie et changement », Mamadou Lamine Thiam, qui lui a indiqué, après de multiples relances sur le sujet, solliciter d’abord « les avis des hauts d’en haut ».

« Je lui ai rétorqué que nous restions à l’écoute », indique le député-maire de Thies Nord. Poursuivant son explication, il souligne avoir même sollicité des conseils de Mamadou Lamine Thiam, sur le «meilleur moment de dépôt de la motion » et ce dernier l’aurait orienté vers le député Mamadou Lamine Diallo (Wallu). « Une réunion a même été tenue entre Mamadou Lamine Thiam, Mamadou Lamine Diallo et moi le mardi à10h. Le même jour à18h, une copie de la motion a été envoyée au président du groupe Wallu. Nous avons patienté jusqu’à 20 h avant de déposer la motion de censure », renseigne encore Birame Souleye Diop qui estime que les rapports entre les deux groupes parlementaires

error: Content is protected !!