A la une Société

Rapport cour des comptes : le gouvernement « donnera suite aux recommandations »

Dans une sortie faite ce vendredi, le Gouvernement du Sénégal, à travers son porte-parole, le ministre Abdou Karim Fofana et le ministre en charge des finances et du budget, Mamadou Moustapha Ba, a donné sa version suite au rapport de la cour des comptes rendu public le 12 décembre sur la gestion des fonds »force covid 19″.

Dans son exposé, l’argentier de l’Etat tente de dédramatiser l’ampleur des manquements répertoriés par la cour dans ce rapport, et affirme : « sur les 1000 milliards FCFA du PRES (Plan de résilience économique et sociale), les manquements relatés par la Cour des Comptes et pour lesquels une suite judiciaire est recommandée, portent sur un montant de 6 686 784 410 FCFA, soit 0,7% du montant total du PRES décaissé», d’ajouter que la mise en place du PRES a permis à l’économie sénégalaise « de ne pas entrer en récession, avec une croissance économique à 1,3% ».

Toujours selon M. Ba, les fautes relevées dans le rapport ne devraient pas remettre en cause les résultats « probants obtenus par notre pays dans la mise en œuvre du PRES ». Il informe cependant que le Premier Président de la Cour des Comptes va saisir la Chambre de Discipline Financière (CDF) et le ministre de la Justice pour les faits susceptibles d’être qualifiés de délit ou de crime.

«Je puis vous assurer que le gouvernement donnera suite aux recommandations de la Cour des comptes et s’attachera à les capitaliser pour améliorer les procédures et dispositifs des marchés publics prenant en compte les enseignements de la gestion telle que nous l’avons vécue avec la Covid-19 », a-t-il déclaré.

Pour rappel, le rapport de la Cour des comptes sur la gestion du Fonds Force Covid-19 2020-2021 a relevé plusieurs irrégularités dans les procédures de passation de marchés mais aussi dans certaines transactions financières opérées, plusieurs ministères ont été cités.