Culture

‘I wanna dance with somebody’ : le biopic de Whitney Houston 10 ans après son tragique décès

Il y a une semaine (21 décembre), le film biographique qui retrace l’histoire de Whitney Houston est sorti au cinéma. Une première mondiale que les fans attendaient avec impatience depuis l’annonce du long-métrage réalisé par Kasi Lemmons relattant l’ascension et la descente aux enfers de celle qui était surnommée “The voice” (La voix).

‘I wanna dance with somebody’ raconte les débuts et les grands moments de l’une des plus grandes divas de la pop, la première artiste noire à avoir obtenu trois albums certifiés diamant : celle qui a marqué plus d’une génération d’artistes. Un mélange de faits et de fiction qui viennent agrémenter cette histoire en montrant « des parties de sa vie que nous connaissons, mais à travers le spectre de sa propre réalité », a expliqué l’actrice principale du film, Naomie Ackie.

Le film revient sur les grandes performances de l’interprète de “I Will always love you” ainsi que les grands moments qui ont marqué sa carrière. De ses débuts dans un cabaret jusqu’à son passage au Super Bowl, Whitney Houston a su s’imposer en tant que l’une des plus grandes voix de la chanson de son temps. Une trajectoire unique qui donne une part aux moments sombres de sa vie : sa relation avec ses parents, son époux Bobby Brown et ses problèmes d’addiction à la drogue qui ont entraîné sa mort tragique en 2012.

10 ans après sa disparition, ce biopic se veut une adaptation de l’héritage et de l’histoire de la chanteuse sous la direction de la réalisatrice de ‘Harriet’. “On est constamment à la recherche du prisme à travers lequel on pourrait interpréter une histoire. Pour moi, c’était une série d’histoires d’amour interconnectées, parfois en même temps. Certaines étaient problématiques et d’autres étaient absolument magnifiques”, a expliqué Kasi Lemmons.

L’interprète de Whitney Houston, Naomi Ackie délivre l’une des plus belles performances scéniques dans ce film, rendant hommage à la chanteuse aux performances vocales époustouflantes qu’était Whitney Houston. Le film a tout de même essuyé des critiques notamment sur les personnages qui ne sont pas assez développés, une approche du personnage principal assez superficiel et une ébauche incomplète des rapports profonds, complexes et compliqués des personnages.

‘I wanna dance with somebody’ reste tout de même une grande œuvre posthume de l’ancienne star, 10 ans après son tragique décès dans une chambre d’hôtel sous l’effet de la drogue. Elle laissera derrière elle sa fille qui disparaîtra trois ans plus tard dans des conditions similaires. Une tragique histoire qui rend hommage et revient sur l’histoire de l’une des plus grandes voix de la chanson.

error: Content is protected !!