Economie International

Les États-Unis confirment l’exclusion du Burkina Faso de l’AGOA

Le Burkina Faso a été exclu de l’African Growth Opportunities Act (AGOA), loi qui permet aux pays d’Afrique subsaharienne d’exporter vers les Etats-Unis sans droits de douane. L’administration Biden justifie cette décision par sa profonde préoccupation suite au  « changement anticonstitutionnel » survenu au Burkina.

Selon un communiqué officiel publié par le bureau du représentant américain au commerce, le Burkina Faso recevra des « repères clairs » pour une voie vers le rétablissement du programme commercial, ajoutant que l’administration Biden travaillerait en ce sens, avec Ouagadougou.

En mars dernier, à la suite du coup d’État de janvier, les États-Unis avaient déjà mis fin au « Millennium Challenge Account », un programme de coopération économique et d’investissements qui représentait environ 500 millions de dollars pour le Burkina Faso. 

 Avant le Burkina, le Mali, la Guinée et l’Éthiopie ont également été suspendus de l’Agoa, cette loi adoptée en 2000 avec pour objectif de faciliter les exportations africaines vers les Etats-Unis pour soutenir le développement économique dans les pays bénéficiaires.