Dernière minute

Mali : Assimi Goïta gracie les 49 soldats ivoiriens arrêtés en juillet dernier

Colonel Assimi Goita, leader of Malian military junta, looks on while he stands behind Niger's President Mahamadou Issoufou during a photo opportunity after the Economic Community of West African States (ECOWAS) consultative meeting in Accra, Ghana September 15, 2020. REUTERS/Francis Kokoroko REFILE-CORRECTING NATIONALITY

Le président malienne, le colonel Assimi Goïta a accordé ce vendredi 6 janvier la grâce présidentielle aux 49 soldats ivoiriens arrêtés en juillet et condamnés ensuite à 20 ans d’emprisonnement vendredi 30 décembre 2022 par la justice malienne.

Soupçonnés d’être des « mercenaires”, les soldats ont été déclarés coupables d' »atteinte à la sûreté extérieure de l’Etat » entre autres chefs d’accusation, à l’issue d’un procès de deux jours à Bamako.

Dans un communiqué, le gouvernement malien a dit son « attachement […] à la préservation des relations fraternelles et séculaires » avec les pays de la région en particulier avec la Côte d’Ivoire. Bamako a également félicité le président togolais Faure Gnassingbé pour son implication dans la médiation.