Sport

France : vive polémique après les propos du président de la FFF sur Zidane

Au lendemain de l’officialisation de la prolongation de contrat du sélectionneur Didier Deschamps, le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët a fait une sortie médiatique qui a provoqué de nombreuses réactions.

Interrogé par le média français RMC pour savoir si l’ancien joueur de l’équipe de France Zinedine Zidane, pressenti pour reprendre la sélection en cas de départ de Deschamps, l’avait appelé ces derniers jours, Noël Le Graët a répondu sèchement. « Je ne l’aurais même pas pris au téléphone, a-t-il lâché. Pour lui dire quoi ? « Bonjour monsieur, ne vous inquiétez pas, cherchez un autre club, je viens de me mettre d’accord avec Didier » ? »

Le patron du football français, âgé de 81 ans, a également répondu sur le même ton aux rumeurs qui envoient  » Zizou » sur le banc brésilien. « Cela m’étonnerait qu’il parte là-bas, a-t-il affirmé. Il fait ce qu’il veut, cela ne me regarde pas. Je ne l’ai jamais rencontré et on n’a jamais envisagé de se séparer de Didier Deschamps. J’en ai rien à secouer, il peut aller où il veut, dans un club, il en aurait autant qu’il veut en Europe, un grand club. Une sélection, j’y crois à peine en ce qui me concerne. »

Kylian Mbappé à la rescousse de la « légende »

Quelques heures après cette sortie, un autre champion du monde est venu prendre la défense de Zinédine Zidane ? Sur Twitter, Kylian Mbappé, n’a pas mâché ses mots pour montrer son total désaccord aux propos tenus le M. Le Graët. « Zidane c’est la France, on manque pas de respect à la légende comme ça… », a ainsi écrit l’attaquant du PSG sur Twitter.

Une réaction qui en provoqué beaucoup d’autres sur le réseau social à l’oiseau bleu, notamment celle de la ministre française du sport Amélie Oudéa-Castera, qui exige des « excuses » suite aux déclarations du président de la FFF qu’elle juge « hors sol ».

Noël Le Graët présente ses excuses

Au lendemain de ses propos qu’il juge « maladroits », le président de la FFF a présenté ses « excuses”, dans un communiqué transmis à l’AFP. « Je tiens à présenter mes excuses pour ces propos qui ne reflètent absolument pas ma pensée, ni ma considération pour le joueur qu’il était et l’entraîneur qu’il est devenu, affirme le patron du football français, au lendemain de déclarations polémiques portant sur l’ancien N.10 des Bleus et ex-entraîneur du Real Madrid. J’ai accordé un entretien à RMC que je n’aurais pas dû accorder car il cherchait la polémique en opposant Didier à Zinédine Zidane, deux monuments du football français. J’admets avoir tenu des propos maladroits qui ont créé un malentendu. Zinédine Zidane sait l’estime immense que je lui porte, comme tous les Français. »

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire