Flash People

Sortie de “Spare” : les grandes lignes du livre du Prince Harry

“Spare” ou ‘Le Suppléant’ en français, le roman autobiographie du prince Harry est sorti en librairie ce mardi 10 janvier dans plusieurs pays anglophones. Le livre est une introspection, un regard franc et unilatéral de la vie de Harry en tant que second fils et membre de la famille royale britannique. Les divisions au sein de la royauté y apparaissent au grand jour quatre mois après le décès de la Reine Elizabeth II. Des accusations, des regrets et des révélations ont été faites par celui qui était jadis 5e successeur à la couronne.

“Après 38 ans à voir mon histoire racontée par tant de personnes avec des déformations et des manipulations intentionnelles, cela m’a semblé le bon moment de me réapproprier mon histoire (mais rien) n’a été fait avec l’intention de blesser ou de faire du tort” à son père Charles III, son frère William ou sa famille, a assuré Harry sur la chaîne britannique ITV.

Le bouquin de 416 pages revient sur les raisons qui l’ont poussé à écrire l’œuvre et à déménager à l’autre bout du monde, loin de sa famille. Les Britanniques voient en cet étalage de la vie privée de la royauté, un moyen de se faire de l’argent sur le dos de la famille royale. « J’aime ma mère patrie, et j’aime ma famille, et je l’aimerai toujours. Je souhaite juste, au deuxième moment le plus sombre de ma vie, qu’ils aient tous les deux été là pour moi », s’est désolé le prince dans les colonnes de son livre.

L’époux de Meghan Markle revient également sur l’événement le plus tragique de sa vie : le tragique décès de sa mère dans un accident de voiture en 1997. Il s’est désolé de la manière dont cette affaire a été gérée et sur les agissements des paparazzis, le manque d’affection de son père, et le remariage de ce dernier avec la désormais reine Consort Camilla, union qu’ils désapprouvaient lui et son frère.

« Le Suppléant » évoque en outre les fuites courantes dans la presse orchestrées par sa famille, ses crises d’angoisse, son engagement dans l’armée et les relations problématiques problèmes qui ont pris naissance dans sa famille entre lui et son frère. Le prince Harry blâme sa famille de ne pas l’avoir assez soutenue, de lui avoir tourné le dos et de lui avoir enlevé toutes ses fonctions lorsqu’il a décidé de déménager aux Etats-Unis.

Mais malgré la diffusion du documentaire et la publication de ce livre, Harry a affiché des envies de réconciliation avec sa famille, mais dans le respect mutuel et la reconnaissance des torts attribués à lui et à son épouse.

error: Content is protected !!