Flash International

Pakistan : près de 4 millions d’enfants vivent toujours près d’eaux de crue stagnantes et contaminées (UNICEF)

Plus de quatre mois après la déclaration de l’état d’urgence national au Pakistan, jusqu’à 4 millions d’enfants vivent toujours à proximité d’eaux de crue contaminées et stagnantes, mettant leur survie et leur bien-être en danger, a averti lundi 9 janvier l’UNICEF.

« Les enfants vivant dans les zones touchées par les inondations au Pakistan ont été poussés au bord du gouffre », a déclaré Abdullah Fadil, Représentant du Fonds des Nations Unies pour l’enfance au Pakistan.

Les infections respiratoires aiguës chez les enfants, l’une des principales causes de mortalité infantile dans le monde, ont explosé dans les zones touchées par les inondations, informe l’UNICEF.

Le nombre de cas d’enfants identifiés comme souffrant de malnutrition aiguë sévère dans les zones touchées par les inondations suivies par l’UNICEF a presque doublé entre juillet et décembre par rapport à 2021 et le Fonds estime que 1,5 million d’enfants ont encore besoin d’interventions nutritionnelles vitales.

Les pluies ont peut-être cessé, mais pas la crise des enfants, souligne l’agence onusienne pour l’enfance. Près de 10 millions de filles et de garçons ont encore besoin d’un soutien immédiat et vital et se dirigent vers un hiver rigoureux sans abri adéquat. La malnutrition aiguë sévère, les maladies respiratoires et hydriques associées au froid mettent en danger la vie de millions de jeunes, met en garde l’UNICEF.