A la une International

Bénin : la Cour constitutionnelle confirme la victoire du camp présidentiel aux législatives

Au Bénin, la Cour constitutionnelle a révélé les résultats officiels des dernières élections législatives. Sans surprise, le camp présidentiel est arrivé en tête.

Les partis de la mouvance présidentielle, le Bloc républicain (BR) et l’Union progressiste pour le renouveau (UP-R) sont arrivés en tête des élections législatives béninoises avec 81 des 109 sièges du parlement, a déclaré ce 12 janvier Razaki Amouda Issifou, président de la Cour constitutionnelle.

Les 28 sièges restants, ont été remportés par Les Démocrates, principal parti d’opposition dont le président d’honneur est l’ancien chef de l’État Thomas Boni Yayi.

Ce scrutin du 8 janvier 2023 qui a enregistré un taux de participation de 37,79%, est le premier auquel prend part l’opposition depuis l’arrivée au pouvoir de Patrice Talon, il y’a 6 ans. Il marque aussi le retour de l’opposition au Parlement après quatre ans d’absence, elle qui n’avait pu participer aux précédentes législatives en raison d’un durcissement des règles du scrutin par le pouvoir.

Une mission d’observation de la Cedeao a jugé que le scrutin s’était déroulé pacifiquement et conformément aux règles en vigueur même si le chef du parti des Démocrates, Éric Houndété, a rejeté jeudi les résultats provisoires, dénonçant des bourrages d’urnes, des truquages et des achats de voix « flagrants » par les deux principaux partis pro-gouvernementaux.

« Le parti des Démocrates rejette ces résultats, qui ne reflètent pas la volonté du peuple de faire de nous la première force politique du pays », a-t-il déclaré. Les résultats peuvent être contestés pendant une durée de 10 jours après leur proclamation officielle.