A la une Société

Hausse de prix pour les minibus « Tata » : le ministère des transports rejette la décision de l’Aftu

Dans un communiqué rendu public ce dimanche, l’Association de Financement des professionnels du Transport Urbain (AFTU) annonçait une hausse du prix du ticket dans les minibus communément appelés « Tata », à partir de ce lundi 15 janvier. 

Selon le Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement, cette hausse des tarifs de l’AFTU est illégale parce que violant le 2009-20 du 22 janvier 2009 qui fixent les tarifs des transports routiers des personnes.

Cette augmentation de prix, décidée de manière unilatérale par Aftu, découle de la hausse du prix du carburant avec la baisse des subventions sur l’énergie de l’État du Sénégal. Ainsi le ministère informe que « des concertations sont en cours pour subventionner directement les opérateurs, afin que le réajustement des prix du carburant n’ait pas d’impact sur la tarification du transport routier. »

Le Ministère exhorte ainsi les opérateurs à veiller à l’application stricte de la réglementation sur les tarifs et invite les Forces de sécurité, chargées du contrôle routier, à « veiller strictement au respect des tarifs actuels ».

error: Content is protected !!